Home Histoire et Projets Comment aider Comment aider la Pédiatrie de Kimbondo

Comment aider la Pédiatrie de Kimbondo

 

Vous pouvez nous aider facilement, par exemple en renonçant à acheter un xème jouet à votre enfant, en décidant de ne pas acheter cette nème paire de chaussures, ou en décidant tout simplement de faire quelque chose de bien, un geste d’amour… et versez cet argent sur le compte de la Fondation HUB FOR KIMBONDO… le sourire que vous aurez en retour vous comblera de joie !  Je vous invite pour ce faire à vous rendre sur le site www.agapeonlus.it et à appuyer sur le bouton "Dona ora". Vous accéderez directement à une fiche de versement sécurisé.

Quelle plus grande satisfaction pour chacun de vous, petits et grands, que de savoir que vous avez offert la chance à un enfant de vivre et d’entrevoir l’avenir avec espoir.  Nous sommes tous unis dans un même monde et c’est ça qui peut faire notre force.

Toutes vos idées sont les bienvenues via la rubrique "Nous contacter".  N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires, de vos remarques mais aussi de vos idées dans le but d’aider à améliorer le quoditien de ces enfants.

Si certains d'entre vous disposent de temps et de la volonté de partager ce temps avec les enfants, il est toujours possible de venir rejoindre les enfants pour quelques jours, quelques mois au sein de la Pédiatrie.  N'hésitez pas à prendre contact avec nous afin de discuter de la possibilité d'un tel voyage.  Suite à l'accroissement de la Pédiatrie et par conséquent des besoins de celle-ci, Padre Hugo a eu recours à la collaboration d'associations italiennes et étrangères.  Depuis le 26 janvier 2012, toutes les personnes ou associations qui soutiennent la Pédiatrie ont été groupées en une association de coordination nommée HUB FOR KIMBONDO.  Je ne manquerai pas de vous mettre en contact avec les responsables de cette association si vous souhaitez aider concrètement la mission par un don quelconque ou une visite en tant que bénévole.

 

Chaque fois que l’obscurité tombe sur les collines qui entourent Kimbondo, les enfants qui vivent ici et qui, dormant dans leur lit de fortune combattent une guerre tellement injuste juste pour voir un nouveau lever de soleil, rêvent que quelqu’un, quelque part à ce moment très précis, pense à eux (Padre Hugo).